Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.

Trésors au fond de la mer: les épaves

Compte tenu de sa position stratégique au carrefour des routes maritimes de la Méditerranée et de ses excellents mouillages, l'île d'Elbe a été de tout temps une escale très fréquentée. Y compris, nous dit-on, par les mythiques Argonautes qui, pendant leur voyage à la recherche de la toison d'or, argonauti-e-la-spiaggia-delle-ghiaie débarquèrent sur la plage des Ghiaie, sur la côte nord . On a trouvé en mer de nombreuses pièces archéologiques , reperti-mare-isola-elba disséminées aujourd'hui dans les musées archéologiques de l'île, mais il reste encore beaucoup à découvrir dans les épaves des bateaux qui, au fil des siècles, sombrèrent tout autour de l'île; qui à cause des pirates, qui à cause des tempêtes. N'hésitez pas à plonger pour admirer les épaves de ces frêles embarcations dont les marins affrontaient les dieux et les éléments au péril de leur vie: une expérience inoubliable. Au fond de la mer vous attendent un navire étrusque vieux de 2.600 ans, au large de l’Enfola, et plusieurs bateaux romains: deux près de Sant'Andrea, dont un avec sa cargaison d'amphores de vin; à Chiessi, un bateau du Ier s. apr. J.-C. en provenance de l'Espagne et chargé de quelque 7.000 amphores; à Procchio, un bateau datant de l'an 180 de notre ère, avec sa cargaison de soufre et d'amphores; et, à la pointe dite Punta Cera, un autre bateau ayant probablement coulé à la fin du IIIe s. apr. J.-C. avec sa cargaison de blé.